mardi 29 novembre 2016

Plan social chez Airbus : l’Etat actionnaire doit intervenir !

Flamme large

Communiqué de Presse du Front National du 29/11/2016

L’annonce d’un plan social chez Airbus, touchant plus particulièrement la France, avec la fermeture du site de recherche de Suresnes et la suppression de 640 postes sur les 1164 annoncés, est un scandale d’autant plus intolérable que le carnet de commande du groupe est plein, supérieur à 1000 milliards d’euros, et les bénéfices, confortables, en hausse.

Avec ce plan, c’est le retour insupportable des licenciements boursiers sans aucune justification économique ou industrielle.

Une fois de plus, il apparaît que le gouvernement français n’a pas joué son rôle, alors que l’Etat est encore l’un des actionnaires de référence du groupe avec plus de 10% du capital.

Compte tenu du caractère hautement stratégique des activités d’Airbus, nous exigeons que le gouvernement intervienne pour éviter les licenciements secs et surtout préserver l’ensemble des activités françaises du groupe.

Front National