jeudi 1 décembre 2016

Annulation de la crèche de Noël d’Hénin-Beaumont : le tribunal administratif de Lille viole la jurisprudence du Conseil d’Etat !

Briois Hénin-Beaumont

Communiqué de presse de Steeve Briois, Maire d’Hénin-Beaumont, Député européen, Vice-président du Front National du 01/12/2016

A la demande de David Noël, ancien adjoint de Gérard Dalongeville et élu communiste d’Hénin-Beaumont, le tribunal administratif de Lille a prononcé l’annulation a posteriori de la crèche de Noël de l’année dernière.

En cédant à la stratégie d’obstruction de l’opposition héninoisetoujours hostile par principe à ce qui relève des traditions populaires ou fêtes familiales –, le tribunal administratif de Lille, connu pour être l’un des plus à gauche de France, témoigne ainsi d’une servilité toute particulière à l’égard de certaines formations politiques, au mépris du plus élémentaire principe d’indépendance.

La chose est d’autant plus évidente que le jugement est rendu 24 h après l’audience : du jamais-vu pour une procédure qui n’est pas un référé !

Dans une décision hallucinante, les magistrats indiquent que l’annulation est due à l’absence de proximité immédiate entre la crèche de Noël installée dans le hall de l’hôtel de ville et le marché de Noël… Pourtant situé 5 mètres en contrebas des marches du bâtiment ! Cette appréciation particulièrement subjective atteste du caractère profondément idéologique de cette affaire.

La Municipalité fait bien évidemment appel de cette décision ubuesque, politique et contraire à une jurisprudence constante du Conseil d’Etat en la matière.

Les Héninois et Beaumontois attachés au respect de l’esprit festif et des traditions culturelles qui prévalent en cette période de fin d’année auront en attendant le plaisir de retrouver la crèche, dès le 9 décembre prochain, sur le site du Marché de Noël

Front National