mardi 20 décembre 2016

Attentat islamiste au marché de Noël de Berlin : notre devoir est d'agir vite et fort

Marine Bureau

Communiqué de presse de Marine Le Pen du 20/12/2016

A nouveau un peuple se réveille meurtri, après l’attentat islamiste qui a frappé hier soir le marché de Noël de Berlin. Toutes nos pensées vont au peuple allemand et aux nombreuses victimes de ce drame.

L’émotion est là, mais l’indignation est très forte : combien faudra-t-il de massacres et de morts pour que nos gouvernements cessent de faire entrer dans nos pays dépourvus de frontières un nombre considérable de migrants, alors qu’on sait parfaitement que des terroristes islamistes s’y mêlent ?

Je demande le rétablissement immédiat de nos frontières nationales et l’arrêt tout aussi immédiat de la répartition des migrants dans nos communes.

Dans un même mouvement, le gouvernement français doit enfin établir précisément la liste des organisations fondamentalistes islamistes, afin de permettre la mise en œuvre de l’article 411-4 du code pénal qui punit l’intelligence avec l’ennemi. Cela permettra ainsi de mettre hors d’état de nuire les fichés S radicalisés qui entretiennent un lien avec ces organisations. La France n’a pas vocation à être un réservoir à fichés S : elle a le devoir de protéger son peuple face à ces bombes à retardement.

L’action internationale est aussi indispensable : Washington, Paris et Moscou doivent constituer une alliance stratégique contre le fondamentalisme islamiste, pour assurer la mise en sécurité extérieure et intérieure des nations. Arrêtons les querelles et les polémiques inutiles, l’ampleur de la menace nous oblige à avancer vite, et ensemble.

Le Bataclan et Nice nous l’avaient montré dans l’horreur, le carnage du marché de Noël de Berlin nous le confirme : ce sont les familles, les enfants, les jeunes, les symboles de nos civilisations qui sont pris pour cible et que nous avons le devoir de protéger.

À ce titre, en ces périodes de fêtes, non seulement il convient de renforcer la sécurité des marchés de Noël, mais aussi des messes le soir de Noël dans nos églises.

Front National