mardi 6 décembre 2016

Classement Pisa : il faut sauver l’Ecole

Affiche Ni Droite Ni Gauche

Communiqué de Presse du Front National du 06/12/2016

Le classement PISA 2015 vient d’être révélé. La France se caractérise encore une fois par des résultats médiocres.

Ce qui est frappant, c’est l’évolution dans le temps des élèves français : plus les ministres se succèdent, plus les réformes se multiplient, plus le niveau diminue. Et les inégalités s’accentuent. Le système scolaire abandonne à leurs difficultés les élèves qui ont le plus de mal. Or ces élèves sont le plus souvent issus de milieux défavorisés. Comme le souligne le rapport, en France, le milieu socio-économique explique plus de 20 % de la performance obtenue par les élèves de 15 ans contre 13 % pour la moyenne des pays de l’OCDE.

La seule réaction de Najat Vallaud-Belkacem est d’accuser ses prédécesseurs et de s’accorder un satisfecit pour sa propre action. C’est inacceptable. En réalité, c’est toute la politique éducative depuis des décennies qui est à remettre en cause. L’ancien ministre de l’Éducation nationale qu’est François Fillon porte notamment une lourde part de responsabilité dans ce drame. Et l’actuelle ministre n’a rien changé aux fondements de cette politique : déstructuration du caractère national de l’éducation, toute-puissance de théories pédagogistes dont les dégâts sont pourtant évidents. Son épouvantable réforme du collège ne fera qu’aggraver la situation.

Il est temps de mettre en place une véritable politique éducative qui donnera sa chance à chaque élève de France. Seule Marine Le Pen propose de mettre fin aux expérimentations hasardeuses et de redonner à l’apprentissage des savoirs fondamentaux la place primordiale.

Front National