mardi 17 janvier 2017

Henri de Castries ou la collusion gravissime entre Fillon et les multinationales de l'assurance privée

Rachline Fréjus 2

Communiqué de presse de David Rachline, Directeur de la campagne de Marine Le Pen, Sénateur-Maire de Fréjus du 17/01/2017

L’ex-PDG du groupe d’assurances AXA, Henri de Castries, a donc rendu public son soutien à François Fillon dans le cadre de la campagne présidentielle.

Cette officialisation n’est guère une surprise, mais elle est de nature à inquiéter encore davantage quant au projet du candidat LR.

En effet, en promettant de réserver à l’assurance privée la plus grande partie de la prise en charge en matière de santé (réservant la Sécurité sociale à la gestion des « gros risques »), François Fillon avait déjà suscité l’émoi. Ce projet aurait pour conséquence de sortir 85% des Français (ceux qui ne sont pas en ALD) de la Sécurité sociale, la vidant ainsi de toute sa substance, et remettant en cause un pilier fondamental du système de protection sociale construit à la Libération. Cela signifierait par ailleurs moins de remboursements pour les Français, un coût plus élevé pour chaque famille, un accès aux soins encore plus difficile, notamment pour les personnes âgées, et la mainmise des assurances privées sur le système de santé français.

L’arrivée d’Henri de Castries dans l’équipe de campagne de François Fillon, à qui de très belles fonctions ministérielles ont certainement été promises en cas de victoire, montre aujourd’hui la collusion gravissime qui existe entre ce candidat et les multinationales de l’assurance privée. Nous attirons l’attention des Français sur le danger que représente un candidat aux mains des puissances d’argent et des intérêts privés les plus opposés à l’intérêt général. Nous demandons une fois encore par ailleurs la publication de la liste des clients de François Fillon dans le cadre de ses activités de consulting et de conférences, pour savoir si des assurances privées y figuraient, et ainsi connaître l’étendue de la collusion entre ce candidat et le monde de l’assurance.

La Sécurité sociale est un bien trop important aux yeux des Français pour accepter de la brader ainsi à des intérêts privés. Seule la candidature de Marine Le Pen est susceptible de permettre la sauvegarde d’un système de protection sociale pour tous les Français, fondé sur la justice et l’efficacité.

Front National