jeudi 26 janvier 2017

Immigrés clandestins, mur anti-migrants : Trump passe à l’action

White house

Donald Trump ne perd pas de temps. Chaque jour, il s’attaque à un nouveau chantier. Détricotage de l’Obamacare, restriction du droit à l’avortement, abrogation du traité trans-paifcique… Ce mercredi, il se lance dans le contrôle de l’immigration.

Interdiction de territoire pour les musulmans

Grand jour prévu demain sur la sécurité nationale. Parmi beaucoup d'autres choses, nous allons construire le mur ! a-t-il twitté mardi soir. Pendant la campagne, le milliardaire s’était en effet engagé à construire un mur le long de la frontière avec le Mexique pour limiter l’immigration clandestine venant de ce pays.

Selon le Washington Post et CNN, le nouveau président signera à partir d’aujourd’hui une série de décrets pour mettre en application ses promesses de campagne : limiter l’octroi de visas et l’accueil de réfugiés en provenance d'Irak, d'Iran, de Libye, de Somalie, du Soudan, de Syrie et du Yémen.

Interdiction de territoire pour les musulmans ?

A la tête du ministère de la Sécurité intérieure, l'ancien général John Kelly sera chargé de mener ces réformes, et notamment les plus controversées comme l’interdiction de territoire pour les musulmans (promise pendant la campagne) ou les décrets sur les villes sanctuaires qui ont promis de ne pas emprisonner les clandestins qui risquent d’être expulsés.

Le 25/01/2017

Valeurs Actuelles