vendredi 13 janvier 2017

Impérialisme culturel de l’UE : plus on se justifie, plus on a l’air coupable !

Brok 1

Communiqué de Dominique Bilde, eurodéputé ENL (FN) du 13/01/2017

Lors d’une réunion conjointe des commissions culture et affaires étrangères du Parlement européen cette semaine, les euro-gagas de l’RPS ont tombé le masque sur leur velléité expansionniste et totalitaire en matière de culture et d’éducation. Le président PPE de la commission affaires étrangères, Elmar Brok, a eu beau jeu d’affirmer qu’ils ne voulaient « certainement pas défendre une culture européenne pour qu’elle remplace les cultures nationales », ses justifications effarouchées n’ont pas tenu longtemps face à sa foi de charbonnier dans la religion libéralo-bruxelloise.

N’ayant honte de rienet surtout pas des mensonges qu’il profère- il a ainsi déclaré que « l’Europe est un exemple à suivre parce qu’elle représente l’unité dans la diversité ;tr elle montre qu’il ne s’agit pas de plaider pour une solution unique ». Tous les pays, européens ou non, ayant à subir au quotidien les foudres de l’UE parce qu’ils ne suivent pas béatement le crédo des Commissaires, seront ravis de l’apprendre ! Lorsque l’on voit comment est traité le Royaume-Uni pour avoir l’audace de choisir un autre chemin que celui d’une Europe fédérale ; lorsqu’on assiste aux menaces faites par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, à l’encontre des nations souhaitant décider souverainement de leur destin – la Pologne, la République Tchèque ou la Hongrie, aujourd’hui chahutées pour avoir pris leur propres décisions en matière d’immigration notamment – on se dit qu’Elmar Brok aurait mieux fait d’avouer : « l’UE représente la tyrannie de la solution unique ».

Mais que le président de la commission des affaires étrangères se rassure, il a été parfaitement soutenu dans son déni par la présidente de la commission culture, laquelle a expliqué sans rougir que le rôle de la diplomatie culturelle européenne était de diffuser les « valeurs de l’UE » dans le monde. La domination culturelle envers des pays ayant des cultures et des traditions différentes est en marche.

Il ne reste plus qu’à marteler aux peuples qui tiennent encore à leur culture propre : « tout se vaut, donc rien ne vaut ».

ENL-France