mardi 3 janvier 2017

La véritable responsable de la fuite des parisiens, c'est Anne Hidalgo

WDSJ 2016

Communiqué de Presse de Wallerand de Saint Just, Président du Groupe FN-IDF Bleu Marine au Conseil régional d’Île-de-France du 03/01/2017

Paris se vide de ses habitants, 13 660 de moins en 5 ans, nous révèle-t-on aujourd’hui. A la mairie de Paris, on se suffit d’accuser la plateforme Airbnb, bouc émissaire facile d’une tendance bien antérieure. Cela permet surtout de masquer la responsabilité directe de la politique d’Anne Hidalgo dans cette désertification de notre capitale.

Ce qui fait fuir les parisiens, par exemple, c’est le cout exorbitant du logement. Une tendance lourde fortement encouragée par une politique volontariste d’embourgeoisement d’un nombre croissant de quartiers que l’on masque derrière quelques constructions de logements sociaux pour maintenir l’illusion de la mixité sociale . Ce qui fait fuir les parisiens, encore, c’est l’impossibilité de pratiquer un certain nombre de professions, notamment artisanales, dans notre capitale, particulièrement du fait des politiques de chasse à l’automobile, empêchant le stationnement jusqu’à la circulation, des véhicules d’entreprise. C’est aussi l’insécurité grandissante et l’abandon de certains quartiers.

Une autre politique est clairement possible, ce n’est qu’une question de volonté. Il est possible de favoriser le commerce de proximité en lieu et place du « conceptstore » ou de la énième vitrine des mêmes chaines vestimentaires. Il est possible de favoriser la relocalisation de l’activité artisanale par une politique volontariste en terme d’espaces commerciaux et de circulation.

La mairie de Paris, en vérité, façonne la capitale à son image : une bulle pour bobos déconnectés de la réalité de l’immense majorité des français. Force est de constater que ce projet est une réussite, avec son corollaire, la mise à l’écart forcée de tout ce qui ne rentre pas dans la bulle : typiquement Parti socialiste en somme.

Front National