jeudi 26 janvier 2017

L’innovation thérapeutique doit être accessible à tous !

Philippot officiel 1

Communiqué de presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National du 25/01/2017

Dans un avis rendu public le 25 janvier, le Conseil économique, social et environnemental alerte sur le prix des médicaments innovants coûteux. En effet, certains médicaments sont vendus à des prix excessifs, déconnectés de leur coût réel. Il en est ainsi du Sovaldi, médicament utilisé dans le traitement de l’hépatite C, facturé plus de 40 000 euros à l’Assurance maladie.

Avec Marine Le Pen, nous souhaitons soutenir la recherche et l’innovation biomédicale et thérapeutique. Cependant, cette politique ne pourra être pleinement efficace qu’à la condition que les laboratoires pharmaceutiques jouent le jeu, et acceptent de baisser le prix des traitements innovants. Si les prix des nouveaux traitements continuent d’exploser, nous arriverons à une situation aberrante où il faudra choisir les patients pouvant bénéficier des dernières avancées de la médecine, comme cela était le cas au départ pour les patients atteints de l’hépatite C.

Des mécanismes existent pour imposer une baisse du prix des médicaments, notamment la licence d’office. Si l’industrie pharmaceutique refuse de coopérer, ce mécanisme devra être engagé. Les médicaments génériques doivent également continuer à être développés, afin de réduire le prix des médicaments, et réaliser des économies, qui pourront être réallouées à la recherche et l’innovation. Le mécanisme de fixation des prix des médicaments doit être adapté afin de déterminer le juste prix des nouveaux traitements, et permettre à tous les acteurs de s’y retrouver.

Front National