vendredi 13 janvier 2017

Macron à Hénin-Beaumont : il fuit le peuple !

Briois 7

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Maire d’Hénin-Beaumont, Vice-Président du Front National du 13/01/2017

La présence d’Emmanuel Macron ce jour dans le Pas-de-Calais et en particulier à Hénin-Beaumont est la preuve d’un cynisme achevé.

Alors que notre département et notre bassin minier sont les claires démonstrations de l’incapacité de François Hollande et de ses gouvernements à résoudre la crise économique, sociale et migratoire, la venue de l’ancien ministre de l’Economie est proche de la blague douteuse.

Emmanuel Macron est-il venu ce matin danser sur les ruines de ce que le socialisme nous a laissé et que nous reconstruisons à présent à Hénin-Beaumont ? Est-il venu expliquer aux chômeurs, aux précaires, aux artisans, commerçants, dirigeants de petites entreprises, et salariés d’entreprises en difficultés combien son action a été bénéfique, et combien la loi Macron est bonne ?

La vérité est qu’Emmanuel Macron vient dans le Pas de Calais comme certains vont au safari, avec pour seul but de revenir avec de belles photos et de profiter de la notoriété de Marine Le Pen, comme Jean-Luc Mélenchon aux législatives de 2012 et Manuel Valls aux municipales de 2014 l’ont fait, avec le cuisant échec que l’on connaît.

Il devrait surtout retenir qu’être le chouchou des médias n’est jamais très bon signe, les exemples récents sont légion…

Toujours est-il qu’il n’est pas venu se frotter au peuple, fuyant le marché d’Hénin-Beaumont, préférant choisir ses interlocuteurs dans des milieuxil se sait moins exposé.

Et ça se comprend : qu’est-ce que l’ancien agent de la Banque Rothschild, qui a gagné 2,4 millions d’euros au cours des 18 mois qu’il y a passé, aurait pu comprendre de la détresse des plus fragiles de nos concitoyens ?

Front National