lundi 23 janvier 2017

Primaire à gauche : pataquès autour de la participation et du nombre de bureaux de vote

Primaire PS

Ce lundi matin, il est bien compliqué d'obtenir un chiffre de participation au premier tour de la primaire de la gauche. Sur le site de la primaire à gauche, le compteur du nombre de votants qui avait disparu pendant plusieurs heures a fait sa réapparition. A 11 heures, il est de 1 601 138 votants.

Mais si l'on additionne le nombre de voix obtenues par chaque candidat ainsi que les votes blancs ou nuls, on trouve un petite différence. La participation est dans ce cas de 1 600 978 votants. Autre étrangeté : alors que plus de 350 000 voix ont été rajoutées (avec la remontée des bureaux de vote), le pourcentage des candidats lui n'a pas bougé

Avant cela, pendant plusieurs heures, le chiffre était resté sur 1,25 million de votants. Or précédemment, en fin de soirée dimanche, un message du compte twitter des «primaires citoyennes» annonçait 1, 337 million de votants sur 79,54 % des bureaux de vote.

Plusieurs internautes ont interpellé la Haute autorité pour demander des explications. «Je vois qu’il y à une polémique ce matin autour de la participation. Je demande que cette incertitude soit levée», a appelé Benoît Hamon sur France Inter. Des élus socialistes, en mode confidence, se disent inquiets d'éventuels «tripatouillages», comme le rapporte une journaliste du Parisien.

« Je m’interroge sur la confusion qui règne encore à cette heure sur la participation», n'a pas manqué de souligner le secrétaire général du parti les Républicains, Bernard Accoyer sur RTL. «Hier soir on nous parlait d'1,7 million, après on nous parlait de près de 2 millions, on se réveille ce matin, maintenant on parle de près de 1,3 million. Je serais un des sept candidats, je me poserais la question de la crédibilité de l'organisation, en tout cas sur la participation», a renchéri celui qui avait été le M. Primaire de la droite, Thierry Solère, sur France 2.

Ce qui est sûr qu'en dessous de 1,5 million, la participation aurait été un échec pour le PS. Les ténors du parti espéraient deux millions de votants. «J'estime qu'entre 1,5 et 2 millions nous aurons atteint notre objectif», déclarait dimanche matin le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis.

«Des bureaux de vote ont fusionné leurs résultats» 

Aux interrogations sur la participation s'ajoute, ce lundi, le flou autour du nombre de bureaux de vote, donnée qui a disparu du site des primaires citoyennes. Alors que les organisateurs avaient annoncé initialement 7 530 bureaux de vote, ils ne seraient en fait que 7 136, selon les chiffres fournis lundi matin par la Haute autorité. D'après nos propres calculs, ils n'excéderaient pas 7 180.

«Il ne reste que 412 bureaux de vote à remonter», a expliqué Thomas Clay, président de la Haute autorité de la primaire. «Des bureaux de vote ont fusion aux 7.530 bur», a-t-il ajouté. A 11H00 lundi, «105 bureaux de vote étaient en litige, mais c'est en train de se régler», a-t-il encore précisé.

La Haute autorité a réagi aux nombreux commentaires soulignant le flou et les bizarreries autour de la participation. «Inutile d'alimenter des polémiques artificielles, les chiffres sont clairs».

En 2011, le premier tour de la primaire PS avait réuni 2,6 millions d'électeurs. En novembre, celui de la primaire à droite avait mobilisé près de 4,3 millions de votants.

A noter que le lendemain du premier tour de sa primaire, le 22 novembre dernier, la droite avait également mis un peu de temps à annoncer les résultats officiels. A 11 heures le lundi, il restait encore près de 600 bureaux de vote à dépouiller.

Le 23/01/2017

Le Parisien