dimanche 22 janvier 2017

Un sans-papier arrêté pour le viol d'une adolescente de 13 ans

Police dossard

L'affaire fait froid dans le dos. Son épilogue, lui, a tout d'un retour de flamme. Fin août, comme le rapporte Le Parisien, une jeune fille de 13 ans qui rentrait chez elle, en Seine-Saint-Denis, a été violée à plusieurs reprises par deux hommes. Mais c'est finalement grâce à elle, plus de trois mois plus tard, que deux suspects ont pu être placés en détention provisoire.

Abusée “à plusieurs reprises”

Ce jour d'été 2016, alors que l’adolescente peine à trouver son train pour se rendre au domicile de ses parents, en Seine-Saint-Denis, un inconnu l'aborde et lui propose avec insistance de la reconduire chez elle, ce qu'elle accepte finalement.

Après un détour pour “récupérer un ami” sur Paris, comme l'explique le quotidien, le chauffeur conduit sa future victime dans un foyer et les deux hommes abusent “à plusieurs reprises” de l'adolescente. Celle-ci, relâchée au matin, rentre chez elle et témoigne de son supplice.

Reconnu dans les transports

Selon une source proche de l'enquête, “plusieurs empreintes génétiques ont été relevées. Mais ces ADN n'étaient pas enregistrés dans le Fichier national des empreintes génétiques”. En clair, les preuves sont là, mais la police n'a aucun suspect. L'histoire aurait donc pu s'arrêter là, mais c'était sans compter sur la vivacité d'esprit de la jeune victime.

Quelques mois plus tard, début janvier 2017, alors qu'elle se trouve dans les transports en communs parisiens, l'adolescente reconnait l’un de ses bourreaux. Elle interpelle alors les policiers de la brigade des réseaux ferrés, qui arrêtent le violeur présumé.

Deux hommes en détention provisoire

Originaire d'Epinay-sous-Sénart, dans l'Essonne, et en situation irrégulière, le suspect a été placé en garde à vue. Après qu'il a donné le nom de son complice, les deux hommes ont été placés en détention provisoire.

Le 22/01/2017

Valeurs actuelles