lundi 30 janvier 2017

Urgence en Calédonie Française : mais que fait l’Etat socialiste !

Aliot Louis FN

Communiqué de Presse de Louis Aliot, Vice-Président du Front National du 30/07/2017

Une nouvelle fois les populations du Mont-Dore, une commune de la Calédonie française, se sont retrouvées prises en otages par des apprentis terroristes.

Suite à des tirs sur des automobilistes et sur les gendarmes, les autorités ont décidé de stopper la circulation sur un axe empêchant des centaines de personnes de regagner leur domicile.

Pour la première fois, les munitions utilisées ont été trafiquées pour transpercer le blindage des véhicules de gendarmerie. Ce qui représente une violence inadmissible qui doit être combattue avec détermination et autorité.

L’identité des délinquants étant bien connue, la population a de plus en plus de mal à comprendre la lenteur avec laquelle les ordres d’intervention sont donnés par Paris.

Le Front National demande à l’Etat de prendre enfin ses responsabilités en donnant les ordres proportionnés nécessaires à la fin de ces agressions et de ce désordre.

Assez de palabres, des actes ! La Calédonie Française n’est pas une zone de non droit, mais un territoire de la république ou l’autorité de l’Etat doit s’exercer comme ailleurs.

Front National