vendredi 17 février 2017

Au Parlement européen, les députés LR bradent les intérêts de l’agriculture française

Loiseau Ferrand

Communiqué de presse de Philippe Loiseau et Edouard Ferrand, Députés français au Parlement européen, Membres de la Commission Agriculture et Développement rural du 17/02/2017

En votant en faveur ou en ne s’opposant pas au traité CETA au Parlement européen, les députés européens LR ont tombé les masques et prouvé une nouvelle fois qu’ils ne défendent pas l’agriculture française. Cet infâme traité CETA fragilisera en effet toujours plus la situation déjà précaire de nos agriculteurs. Michel Dantin, le « Monsieur Agriculture » de François Fillon, a même soutenu vigoureusement ce traité !

Ce vote est un véritable acte d’hostilité envers nos filières agricoles, que ce soit l’élevage ou les filières céréalières, qui vont devoir souffrir la libéralisation des échanges avec le Canada et une concurrence déloyale insupportable.

Les députés LR ont aussi accepté que les appellations protégées soient réduites à leur strict minimum, faisant peser un vrai risque sur la traçabilité des produits et la santé des Français. Ce traité jettera enfin dans la précarité des milliers de nos paysans, et mettre toujours plus à mal notre pays et son économie.

Il est plus que temps que nous redevenions une grande puissance agricole, qui défend ses intérêts et ceux des exploitations françaises : pour cela, il nous faut Marine Le Pen qui redonnera à la France sa souveraineté commerciale et défendra une vraie politique agricole au service de nos agriculteurs.

Front National