lundi 20 février 2017

Externalisation des radars embarqués : stop à la privatisation de la sécurité routière !

Radar embarqué Dordogne

Communiqué de Presse du Front National du 20/02/2017

Le 02 octobre dernier, le gouvernement a annoncé « l’externalisation » des radars embarqués pour les confier à des sociétés privées et non plus à la police et à la gendarmerie. Cette décision signe ni plus ni moins que la privatisation de la sécurité routière et un énième recul de l’État, qui abandonne une nouvelle fois ses missions de sécurité.

Plus grave, elle enferme la sécurité routière dans une logique purement budgétaire et poursuit la chasse au conducteur, engagée sous Fillon et maintenue sous Hollande. La rémunération du prestataire privé sera ainsi fonction du temps passé sur la route, le nombre de procès-verbaux passera de 1,5 million à près de 12 millions et le produit des amendes augmentera de 2,2 milliards d’euros.

Traquer les conducteurs jour et nuit pour remplir les caisses de l’État n’a aucun sens. C’est la raison pour laquelle Marine Le Pen défend une vraie stratégie pour la sécurité routière, recentrée autour de sanctions justes et de la prévention. L’État doit aussi être pleinement réinvesti dans ses missions, notamment pour l’examen du code de la route (lui aussi externalisé) ou pour l’entretien des routes, qui sont dans un état désastreux depuis les vagues de décentralisation. Seules ces mesures cohérentes et équilibrées permettront de diminuer réellement la mortalité sur les routes.

Front National