dimanche 19 février 2017

Franck Ribéry à Aulnay-sous-Bois

Ribéry et T

Franck Ribéry, vous savez le footballeur françai qui crache souvent sur son pays catr il serait "raciste", sélectionné de multiples fois par l'équipe nationale est venu ce dimanche à la rencontre de Théo Luhaka

On a beau se creuser la tête, on a pas souvenance que le joueur de football se soit déplacé, ou même seulement se soit ému le jourles deux policiers ont trouvés la mort à leur domicile de Magnanville, dans le département des Yvelines.

On a pas souvenir non plus d'avoir vu des sportifs du même accabit que Franck Ribéry s'émouvoir lorsque ce sont des policiers qui se trouvent être gravement brulés comme à Viry-Chatillon en Essonne le 8 octobre 2016.

Non, Franck Ribéry et consorts ( à l'image des joueurs du club italien de l'Inter Milan) et son collègue de football Lilian Thuram qui a participé hier à la manifestation de soutien à Théo Luhaka organisée à Paris ne soutiendront jamais les policiers.

Ses deux grands sportifs  sont comme les "zartistes" (parmi eux Eric Cantona) qui ont signés des deux mains (des quatre si ils le pouvaient) une tribune dans le journal Libération en soutien au jeune homme d'Aulnay-sous-Bois et d'Adama Traoré mais surtout contre les forces de police et de gendarmerie, de gentilles personnes qui voient et surtout qui vivent de très loin, les réalités du "terrain" comme le disent aussi bien les policiers que les mis en cause de ses dramatiques affaires.

Désolant et triste.

GS