lundi 6 février 2017

François Fillon : le méa culpa qui passe pas

Fillon clin d'oeil

François Fillon a donc tenu cet après-midi une conférence de presse devant 200 journalistes pour "s'expliquer" sur les différentes affaires qui le guète ce soir.

Comme il n'existe pas de "plan B" pour son parti, malgré la tentative de putch larvé qu'il y avait ses derniers jours, il s'est affiché comme le chef, l'unique, et comme il était à prévoir, toute la petite bande qui, encore ce midi, aiguisait les couteaux de boucher, pour découper le député de Paris, s'est vite évaporée au point de voir sur nos écrans de télévision un Georges Fenech baisser la tête et pratiquement s'excuser.

Sur le sujet n°1 de l'affaire Fillon, il a reconnu qu'employer sa femme était une "une erreur" (ceci est pourtant légal à ce jour), mais il a justifié les sommes pharaoniques versées à son épouse car selon François Fillon , son épouse "a donc occupé ce poste pendant 15 ans et ceci pour un montant moyen de rémunération mensuel de 3 677 € nets ; salaire parfaitement justifié pour une personne diplômée de droit et lettres." .

Le salaire affirmé est une moyenne sur les quinze ans ...

Et il ne parle aucunement des 100 000 euros quelle a obtenue pour sa collaboration plus que modeste à la Revue des deux Mondes !

Ses deux enfants mis en cause , eux, ont bien touchés jusqu'à 3000 euros par mois (toujours en moyenne) durant un an et demi mais "c'était légal". Toutefois Le Monde affirme ce soir que son fils faisait en fait campagne pour Nicolas Sarkozy et que sa fille l'aidait dans l'écriture d'un un livre...

Puis il y a eu sa société de conseils, pour laquelle il a prodigué aussi des conférences "dans de nombreux pays et j’ai conseillé des entreprises". Parmi ses clients, l'assureur AXAla société Fimalac (dont le patron n'est autre que Marc Ladreit de Lacharrière qui est aussi celui de la Revue des deux mondes...) et beaucoup d'autres qui lui ont assuré un revenu mensuel de plus de 18000 euros par mois.

Il n'empêche qu'en quinze ans 931 440 euros pour Pénélope Fillon c'est un bon salaire, même pour une "personne diplômée de droit et lettres"

GS