vendredi 17 février 2017

Oise : la police met en garde ses agents après des incendies de leurs voitures personnelles

Voitures brulées

Depuis lundi 13 février, cinq voitures personnelles de policiers ont été incendiées dans les départements de l'Aisne et dans l'Oise. À chaque fois, les véhicules brûlés (qui ne sont pas siglés) étaient stationnés tout près du domicile de ces fonctionnaires. C'est notamment ce qui est arrivé à un couple de policiers résidant à Compiègne. Le 15 février, ils ont retrouvé leurs deux voitures brûlées dans la cour de leur immeuble, situé à 30 km du commissariat où ils travaillent. Mariés et parents de deux enfants, le couple est aujourd'hui très inquiet. Ils sont persuadés d'avoir été suivis jusqu'à leur domicile.

À ce stade, aucun lien n'est établi entre les cinq affaires, qui ont eu lieu dans quatre villes différentes. L'enquête est menée conjointement par les gendarmes de la section de recherche d'Amiens et la police judiciaire de l'Oise. L'affaire est prise très au sérieux, le patron des policiers de l'Oise appelle d'ailleurs ses troupes, notamment tous les chefs de service, à la plus grande prudence dans une lettre que RTL a pu se procurer.

"Les incendies volontaires récemment perpétrés contre les véhicules personnels de fonctionnaires de police domiciliés dans l’Oise laissent clairement penser que la qualité de policiers des propriétaires était visée", écrit le directeur de la sécurité publique du département. Il rappelle à ses agents d'être particulièrement prudents, "notamment lors de leurs trajets domicile-travail". Il est également indiqué aux policiers de garer leurs voitures personnelles "à l'abri, dans un endroit clos". 

Enfin, le patron des policiers de l'Oise appelle "à la plus grande discrétion quant aux fonctions de policiers, notamment sur les réseaux sociaux". Il évoque dans ce courrier le "contexte d'hostilité croissante envers les forces de l'ordre", quelques jours après l'affaire Théo et les affrontements entre jeunes et policiers dans certaines banlieues.

Par Olivier Boy le 17/02/2017

RTL