vendredi 3 février 2017

Pour Alain Minc, les parlementaires devraient gagner 10.000 euros

Minc

"Quand payera-t-on décemment le métier politique ?" L'indignation est signée Alain Minc. Ce récent soutien d'Emmanuel Macron a une façon bien à lui d'expliquer l'affaire Penelope Fillon. Cette dernière, soupçonnée d'avoir occupé un emploi fictif comme attachée parlementaire de son mari lorsqu'il était député, est en effet sous le coup d'une enquête depuis les révélations du Canard Enchaîné. Selon l'essayiste, les hommes et les femmes politiques ne seraient pas assez rémunérés.

"Je pense qu'il faudrait indexer la rémunération des parlementaires sur celle des plus hauts fonctionnaires. C'est de l'ordre de 10.000 euros", explique-t-il ce vendredi 3 février sur France Info. Je ne vois pas pourquoi quelqu'un qui est là pour faire la loi est moins payé que quelqu'un qui est payé pour appliquer la loi".

Récemment, Henri Guaino, candidat à la présidentielle, et Gérard Collomb s'étaient, eux aussi, indignés devant leur "trop faible" rémunération. Le sénateur-maire de Lyon confiait "vivre un cauchemar". Les députés perçoivent environ 5.000 euros chaque mois, tandis qu'un sénateur touche près de 5.400 euros.

Par Ludovic Galtier le 03/02/2017


Note BYR : Pénélope Fillon n'est pas une femme politique aux dernières nouvelles, mais la femme d'un homme politique...Henri Guaino n'est sûrement pas le premier à plaindre. Quant au maire de Lyon, soutien de monsieur Macron comme Alain Minc...