mardi 7 février 2017

Surpopulation des sangliers dans le Gard : Gilbert Collard interpelle le gouvernement

Sangliers

Type de question : QE
 
Ministère interrogé : Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt
 
Question écrite n° : 05-00244

M. Gilbert Collard attire l’attention de M. le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur la surpopulation des sangliers dans le Gard.

En effet, les agriculteurs se plaignent des dégâts occasionnés par les hordes sur les cultures ainsi que le matériel et les petites constructions légères. De plus, la surabondance des sangliers dans le Gard accroît le nombre des bêtes tuées et menace la biodiversité, dans la mesure où elle fait disparaître du petit gibier et pollue certains cours d’eau. Enfin, outre les problèmes sanitaires posés à l’espèce humaine par la diffusion microbienne de ces animaux sauvages, il convient de souligner les accidents de la route causés par les traversées de hordes.  
On dénombre à ce jour trois décès et douze blessés graves en 2016 sur les routes gardoises. 

M. Gilbert Collard souhaite que les représentants de l’ État s’associent aux chasseurs et aux agriculteurs pour enrayer un fléau désormais reconnu.

Enfin, M. Gilbert Collard souhaiterait savoir si les barèmes d’indemnisation seront revues à la hausse, afin de réparer également les préjudices économiques précédemment évoqués ainsi que les pertes de récolte et d’assolement.

Front National