vendredi 24 mars 2017

Attentat terroriste perpétré par un Tunisien résidant à Lens : le spectre de l’État islamique plane sur Anvers

Briois et MLP siège du FN

Communiqué de presse de Steeve Briois, Maire d’Hénin-Beaumont, Député français au Parlement européen et Vice-Président du Front National du 24/03/2017

Un ressortissant tunisien résidant à Lens dans le Pas-de-Calais a été intercepté par la police belge après avoir foncé sur la foule en voiture dans la principale artère commerçante à Anvers. Ressortissant tunisien qui était autorisé de séjour en France malgré des condamnations judiciaires. D’après les autorités belges, aucune victime n’est à déplorer mais le sort de cette attaque aurait pu être bien plus dramatique dans la mesure où son véhicule contenait fusils et armes blanches. S’il n’a pas encore été revendiqué par l’État islamique, cet attentat intervient deux jours après celui de Londres qui a fait trois morts et une trentaine de blessés. Un quotidien britannique avait d’ailleurs révélé une vidéo tournée à Anvers dans laquelle DAESH promettait d’y commettre un attentat laissant ainsi peu de place au doute quant à la motivation de cet individu.

Paris, Bruxelles, Nice, Berlin, Londres et aujourd’hui Anvers, la multiplication des attaques terroristes ces derniers mois traduit l’incapacité de nos dirigeants et de l’Union européenne à lutter efficacement contre le développement du fondamentalisme islamique en dépit de services de renseignement de qualité. Mais surtout, ces événements dramatiques démontrent une fois de plus la nécessité mettre un terme au principe de libre circulation des individus au sein de l’espace Schengen. Or, plutôt que de s’attaquer aux racines du problème, nos adversaires politiques préfèrent voter au Parlement européen des directives inutiles comme celle sur les armes à feu qui vise à interdire les armes semi-automatiques comme si les apprentis djihadistes se souciaient de la législation en vigueur.

Le Front National apporte tout son soutien aux Belges confrontés comme en France aux folies meurtrières d’individus prêtant allégeance à une idéologie mortifère. Pour éradiquer cette menace islamiste, il est indispensable d’expulser de notre territoire national l’ensemble des étrangers fichés S et de déchoir de la nationalité française les binationaux qui se rendent coupables d’intelligence avec l’ennemi. Enfin pour s’attaquer à la racine du mal, le Front National rappelle l’impérieuse nécessité de fermer l’intégralité des mosquées salafistes, d’interdire le financement étranger des lieux de culte et de couper les vivres aux associations culturelles sous l’emprise des Frères Musulmans et des Islamistes.

Front National