mardi 21 mars 2017

Bruno Le Roux embauchait lui aussi ses filles à l'Assemblée nationale

Le Roux PS 1


Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur, qui, fin janvier, sur le "dossier Fillon" mis en lumière par une presse acérée, communiquait à envie sa façon de voir les choses (les emplois de proches comme assistants parlementaires devraient selon lui être interdits) se voit aujourd'hui convoqué par Bernard Cazeneuve et, risque bel et bien, de se voir démissionné :
Monsieur Le Roux lorsqu'il était député de Seine-Saint-Denis a fait faire pas moins de 24 contrats d'assistants à ses deux filles qui alors étaient mineures... "Tous les contrats des deux filles cumulés correspondent à une somme totale d’environ 55 000 euros" ajoute l'équipe de l'émission de TMC "Quotidien" ce matin.

Or, comme l'explique le site de RTL : "Les interrogations soulevées par ces révélations résident principalement dans le fait que certains CDD ont pu avoir lieu en même temps que des stages en entreprise ou sur le temps universitaire. Précisément à l'été 2013, du 10 juin au 9 septembre, période pendant laquelle l'une des filles embauchée était alors en stage à Yves Rocher, à Tournai, en Belgique. Elle n'était pas donc physiquement présente à l'Assemblée. Idem pour l'autre fille qui a été embauchée au Parlement pendant 20 jours en avril et mai 2015 alors qu'elle était en classe préparatoire sur cette période.

Autre problème : l'âge minimum légal pour travailler en France étant de 16 ans, le fait qu'une des filles a été embauchée pendant 12 jours alors qu'elle n'avait que 15 ans pose question. Le cabinet du ministre a expliqué que "tous les contrats ont bien évidemment été établis en respectant les âges permettant de travailler". La fille de Bruno Le Roux a en effet bénéficié d'une exception car elle a été embauchée par un parent, son père en l’occurrence. "
Du début à la fin, le quinquennat de François Hollande aura donc été catastrophique à tous niveaux, y compris dans celui de l'honnêteté. On se rappelera la terrible période Cahuzac...

Bruno Le Roux va devoir au minimum s'expliquer.

GS