dimanche 12 mars 2017

Erdogan appelle les organisations internationales à adopter des sanctions contre les Pays-Bas

UE Turquie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a appelé dimanche les organisations internationales à adopter des sanctions contre les Pays-Bas.

M. Erdogan a blâmé les pays européens pour ne pas avoir critiqué les autorités néerlandaises pour leur position à l'égard des ministres turcs souhaitant se rendre aux Pays-Bas.

Les autorités néerlandaises ont refusé samedi matin à l'avion du ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, le droit d'atterrir à Rotterdam, où il devait s'exprimer en faveur du « oui » au référendum sur la réforme constitutionnelle.

Quelques heures plus tard, la ministre turque de la Famille, Fatma Betül Sayan Kaya, avait été expulsée par les Pays-Bas vers l'Allemagne, d'où elle était partie pour Istanbul.

Le président Erdogan a également qualifié dimanche les Pays-Bas de « république bananière », selon l'agence Reuters.

Plusieurs pays d'Europe de l'Ouest ont annulé au cours de la semaine des rassemblements de la diaspora turque voulus par le gouvernement d'Ankara afin de promouvoir le « oui » au référendum du 16 avril visant à renforcer les pouvoirs du président Erdogan.

Le gouvernement turc souhaite que ses ministres puissent venir faire campagne dans certains pays européens où réside une communauté turque, provoquant une situation de malaise parmi les autorités locales craignant des troubles à l'ordre public.

Le 12/03/2017

Sputnik