lundi 13 mars 2017

Les clandestins parisiens encouragés vers l’emploi

Myriam el khomri Pôle Emploi

Communiqué de Presse de Wallerand de Saint Just, Secrétaire de la fédération du Front national de Paris du 13/03/2017

Myriam El Khomri, ministre du chômage de François Hollande, lance aujourd’hui à Paris un nouveau volet de la « Garantie jeunes », un des multiples plans censés accompagner vers l’emploi de jeunes précaires. Mais, nouveauté de l’expérimentation inaugurée aujourd’hui par la ministre en personne, pour la première fois, ce sont des « réfugiés » qui vont être concernés, vingt clandestins pris en charge et hébergés par l’Etat dans la capitale.
Il y a aujourd’hui près de 200 000 chômeurs, toutes catégories confondues, dans la seule ville de Paris. Un chiffre en augmentation constante d’après les données de la Préfecture de région. L’immense majorité d’entre eux sont des chômeurs de catégorie A, les plus précaires. Les demandeurs d’emplois sont près de 1 million en Ile-de-France suivant les derniers chiffres officiels. Là encore le chiffre est en augmentation.

Ce simple constat rend particulièrement indécent cette nouvelle initiative du gouvernement, pour l’instant embryonnaire, mais immanquablement destinée à s’élargir et à priver encore un peu plus d’emploi les Français en difficulté au profit des migrants illégaux. Il ne faudra pas compter sur Fillon ou Macron pour revenir sur ces élucubrations. Seule Marine Le Pen assurera une juste et légitime priorité à l’emploi pour nos compatriotes, notamment par le biais de son engagement 38, la création d’une taxe additionnelle sur l’embauche de salariés étrangers.

Front National