jeudi 23 mars 2017

Marine Le Pen au sujet du second porte-avion

Rafale CdG

"Il faut lancer, dès cet été, les études industrielles (conception de porte-avions plus lourds, chaufferies nucléaires, etc.) pour remettre l’ensemble des acteurs (Marine, DGA et industriels) en mesure de lancer dès 2018 - première annuité de la LPM que je ferai voter à l’automne -, un programme visant à adjoindre au Charles de Gaulle un sistership au plus vite – que je baptiserai Richelieu - et qui remplacera le Charles de Gaulle vers 2030/35.

Le développement du Richelieu servira ensuite au lancement d’un deuxième porte-avions de manière à garantir, autour de 2040, la permanence du groupe aéronaval."

Marine Le Pen dans les colonnes du magazine Marine & océans, sur le budget de la défense, le second porte-avions et l’économie maritime. Extrait retiré du blog de Jean-Dominique Merchet Secret défense