vendredi 31 mars 2017

Piraté, le compte Facebook de François Hollande annonce son propre pot de départ

Hollande gros yeux 1

On le dit nostalgique, déjà dans le regret, un brin déboussolé du quinquennat qui s'achève. François Hollande devrait pourtant se réjouir de voir sa cote de popularité grimper à mesure que son départ approche. En témoigne cette sympathique initiative d'une équipe de facétieux qui, mercredi, a piraté le compte officiel du chef de l'État sur Facebook pour lui faire relayer une invitation à son propre pot de départ. 507 personnes avaient indiqué qu'elles iraient à l'évènement fictif, prévu le 7 mai, et 1000 qu'elles étaient intéressées.

Un beau succès en perspective pour la sauterie.
 
Le Lab d'Europe 1 rapporte que la supercherie provenait d'un groupe qui répond au nom de «Pour la démission de François Hollande», ce qui laisse présager que ce pot de départ aurait été marqué par une atmosphère plus joyeuse que mélancolique. La description de la sauterie ne laisse d'ailleurs pas de doute: «Nous y voilà, nous attendons ça avec impatience depuis 5 ans. Nous allons fêter ça dignement, venez nombreux, ramenez les enfants, c'est une fête populaire». Auprès du Figaro, le fondateur de la page se fait railleur «le pot de départ sera bien fictif si c'est Macron qui est élu».

Les festivités étaient annoncées dans les salons du l'Élysée mais la boutade a vite été effacée du compte du président. Notons qu'en 2011, Nicolas Sarkozy avait été piraté dans le même but. Alors même qu'il n'avait pas encore annoncé s'il renonçait ou non. Si François Hollande quittera bel et bien l'Élysée entre le 8 et le 14 mai, il poursuivra sa carrière politique: «il n'y a pas de retraite, il n'y a pas de retrait» a t-il déclaré mercredi.

Par Madelaine Meteyer le 31/03/2017

Le Figaro