jeudi 2 mars 2017

Réaction sur la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen

Marine et David Rachline Fréjus 180916

Communiqué de presse de David Rachline, Directeur de campagne de Marine Le Pen du 02/03/2017

La levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen demandée par le pouvoir socialiste marque la différence entre ceux qui dénoncent et combattent le fondamentalisme islamiste et ceux qui veulent en cacher les atrocités.

Il est donc acté qu’un député européen ne peut pas dénoncer des horreurs commises par des barbares.

Les députés européens qui ont voté la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen admettent donc qu’ils sont des godillots qui n’ont pour rôle que d’entériner les décisions des instances européennes antinationales et qui jouent le jeu des islamistes en cachant leurs monstruosités.

Ces députés ne sont en rien les défenseurs des lanceurs d’alertes et de ceux qui protègent nos peuples.

On ne fera pas taire les défenseurs du peuple par la censure et la menace systématique de sanctions judiciaires, il en va de la liberté des parlementaires et donc de la France.

Front National