samedi 11 mars 2017

Reconduction de Donald Tusk : une provocation inouïe de Bruxelles contre les nations en général et la Pologne en particulier

Tusk

Communiqué de presse du Groupe ENL au Parlement européen du 11/03/2017

Situation inédite

En reconduisant Donald Tusk à la tête du Conseil européen, les dirigeants européens viennent de faire preuve d’un inqualifiable mépris à l’égard du droit des nations.

La Pologne s’était opposée à la reconduction de son ancien premier ministre lui reprochant de s’ingérer depuis Bruxelles dans les affaires intérieures du pays. Bruxelles a passé outre la volonté du gouvernement polonais pour imposer la reconduction de son mandat, montrant que la volonté d’un gouvernement souverain doit être pour elle prioritairement combattue.

Il est temps d’en finir avec cette machine fédaraliste et mondialiste dont l’objectif absolu est de broyer les peuples et les nations.

FN-ENL