mardi 7 mars 2017

Tournée anti-Marine de Bernard Cazeneuve: le Premier ministre en marche pour Emmanuel Macron !

Briois Hénin-Beaumont

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Député européen, Maire d’Hénin Beaumont, Vice-président du Front National du 07/03/2017

A l’occasion d’une visite d’usine en Meurthe et Moselle, le Premier ministre socialiste Bernard Cazeneuve a annoncé qu’il profiterait de chacun de ses déplacements payés par le contribuable français, pour lutter contre Marine le Pen ! Son prochain déplacement étant prévu dans le bassin minier du Pas de Calais à Oignies,ce dernier ne compte donc pas présenter ses excuses pour le bilan cataclysmique du quinquennat de François Hollande en matière de lutte contre le chômage et la pauvreté. Non il viendra donner des leçons de morale politique aux petits fils de mineurs, aux chômeurs, aux retraités qui survivent avec le minimum vieillesse et qui « osent » voter pour Marine après avoir été volés par des ex barons du parti socialiste.

Il n’ira pas non plus à Hénin Beaumont contaster qu’une majorité bleu marine a permis de redresser les finances de la ville et d’engager des projets d’investissement ambitieux pour des habitants qui ont été maltraités par les majorités municipales socialistes précédentes. Ou alors peut être préfère t’il éviter d’être contraint, entre deux diatribes anti Marine, de s’expliquer sur la fermeture scandaleuse du commissariat de police de la ville d’Hénin Beaumont entre minuit et cinq heures du matin !

Le plus grave, c’est qu’en lançant une tournée électorale anti Marine, de surcroît financée avec de l’argent public, non seulement Bernard Cazeneuve n’assume plus sa mission de direction de l’action du gouvernement comme l’exigent les articles 20 et 21 de la Constitution, mais surtout il se met au service du candidat qui sera opposé à Marine le Pen au deuxième tour et parmi ces derniers, de son poulain Emmanuel Macron. On savait que le Président de la République n’était autre que le premier secrétaire du Parti socialiste. On découvre aujourd’hui que son Premier ministre est devenu le porte-parole anti-Marine d’Emmanuel Macron.

Voilà un conflit d’intérêts manifeste qui devrait à n’en pas douter, scandaliser à toutes les rédactions de presse.
Steeve Briois dénonce cette tournée anti-Marine et demande que le Premier ministre Bernard Cazeneuve se concentre sur ses missions régaliennes au service des Français.

Par ailleurs, il demande à la Commission nationale des comptes de campagne d’imputer toutes les dépenses engagées pour la tournée anti Marine, au compte de campagne du candidat d’En Marche, Emmanuel Macron.

Front National