mercredi 26 avril 2017

Chômage : hausse de 1,3% du nombre de demandeurs d'emploi en mars

Pôle emploi pancarte

Fin de mandat difficile. Pour les derniers chiffres du chômage dévoilés sous sa présidence - ceux du mois d'avril seront connus après l'arrivée au pouvoir de son successeur - François Hollande doit assumer une nette hausse. En mars 2017, en comparaison avec février, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi en catégorie A aaugmenté de 1,3% (43.700 personnes en plus). En tout, la France compte 3,5 millions de personnes sans activité et tenus de rechercher un emploi. Si l'on ajoute les catégories B et C, qui concernent les personnes bénéficiant d'une activité réduite, ce total passe à 5,5 millions de personnes.

La situation s'est aggravée pour tous les chômeurs en catégorie A. Chez les seniors, cette hausse mensuelle s'élève à 1,1% et reste de 3,7% sur un an.

Les jeunes ne sont pas épargnés par les mauvais chiffres de mars (+1,2% sur le mois) mais la tendance reste néanmoins positive sur lez douze derniers mois (-5,8%).

L'État voit une dynamique de créations d'emploi

Selon le ministère du Travail, ces chiffres s'expliquent par un effet de vases communicants avec les catégories B et C qui concernent les actifs exerçant une activité réduite. Le nombre d'inscrits sur ces deux listes ont diminué (-2,7%) mais se sont déversés en partie sur la catégorie A. Myriam El Khomri préfère ainsi mettre en avant la diminution du nombre total (-3,1%) de nouveaux arrivants chez Pôle Emploi.

"Le niveau élevé des sorties de Pôle emploi pour motif de reprises d’emploi observés ces derniers mois est cohérent avec le dynamisme des créations d’emploi et des déclarations d’embauche. Au premier trimestre 2017, les déclarations d’embauche de plus d’un mois ont atteint leur plus haut niveau depuis 17 ans", insiste la ministre qui s'appuie sur les statistiques de l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale.

Par Julien Absalon le 26/04/2017

RTL