vendredi 28 avril 2017

Climat : préservons nos agriculteurs d’une deuxième année catastrophique !

Loiseau Ferrand

Communiqué de presse de Edouard Ferrand et Philippe Loiseau, députés francais au Parlement européen, membres de la commission agriculture et développement rural du 28/04/2017

Le déficit hydrique actuel en France est de 50 % en moyenne ; le double de ce qui est constaté habituellement en cette période de l’année. L’Aquitaine, la Bretagne, le Centre et l’Ile de France seront les plus touchés par cette crise imminente, si la pluie ne se manifeste pas dans les prochains jours.

A cela s’ajoutent les dernières périodes de gel qui ont fortement touché les vergers et les vignes ainsi que les céréales.

L’Etat doit superviser la mise en place d’un système d’assurance moins coûteux, plus clair et plus équitable afin que tous nos producteurs puissent faire face à ces aléas sans solliciter leur trésorerie mises à mal par cinq années de crises. Le cadre imposé par l’Union européenne avec la PAC est à la fois inadapté et trop complexe. Il faut donc s’en affranchir rapidement pour éviter un nouveau désastre.

Enfin, la répétition des épisodes de sécheresse nécessite de revoir la gestion des ressources hydriques à l’échelle nationale afin de rendre aux agriculteurs la visibilité nécessaire en matière d’irrigation, un dossier actuellement pris en otage par des réglementations inadaptées qui ne prennent pas en compte les besoins de l’agriculture.

Front National