lundi 10 avril 2017

Dupont-Aignan refuse d'attaquer Le Pen sur le Vél d'Hiv

NDA 2017

Alors que la grande majorité de la classe politique et des médias ont attaqué les propos de Marine Le Pen sur la rafle du Vél d'Hiv, Nicolas Dupont-Aignan a plutôt soutenu la présidente du FN, lundi 10 avril, en parlant d'une polémique de “diversion”.

La France de Londres a sauvé l’honneur

Je pense que toutes ces personnalités qui abîment la France depuis 20 ans, qui sont incapables de gouverner le pays, n’ont pas besoin de se déchirer sur un fait historique archi-connu. Il y avait une France à Vichy, qui a déshonoré notre pays, qui est coupable d'indignité, qui a commis des atrocités, mais il y avait aussi une France à Londres qui a sauvé l'honneur, et je ne voudrais pas qu'on oublie cette France libre. Il y a eu des tâches dans notre histoire, mais tous les Français ne sont pas coupables de ces tâches, heureusement, a-t-il déclaré à BFM TV.

Un peu plus tôt dans la journée, François Fillon a quant à lui condamné assez vertement les propos de Marine Le Pen : La vérité, c'est que le Vel d'Hiv a été un crime qui a été commis par l'État français, par le régime de Vichy, bien sûr, mais aussi par l'administration qui a secondé les décisions qui ont été prises par le gouvernement français.

Etonnant pour un gaulliste, le général de Gaulle a pourtant toujours considéré que le régime de Vichy ne représentait en aucun cas la France pendant cette période sombre.

Le 10/04/2017

Valeurs actuelles