lundi 24 avril 2017

Front National en Franche-Comté : comme un goût de 2002 !

Montel Le Pen

Marine Le Pen en tête dans les 4 départements de l’ex-Franche-Comté. C’est le fait marquant pour notre région. Jusqu’à maintenant, le FN était bien implanté. Aujourd’hui, c’est la première force politique de notre région. Les résultats d’hier soir rappellent ceux d’un certain 21 avril 2002 : Jean-Marie Le Pen, le leader d’extrême droite, était lui aussi arrivé en tête dans les 4 départements.

Comme un goût de déjà vu, un air de déjà commenté. La surprise en moins. Le premier tour de 2002 avait été un coup de tonnerre : Jean-Marie Le Pen qualifié pour le second tour, Lionel Jospin éliminé. Hier soir, pas d’effet de surprise : Marine Le Pen est qualifiée, comme les sondages nous l’annonçaient depuis des mois. On la savait très bien implantée en Franche-Comté : elle rafle les 4 départements.

Résultats du premier tour de la présidentielle 2017 pour le FN :

Doubs : 23,5 % avec 66 635 voix

Jura : 24,1 % avec 36 110 voix

Territoire de Belfort : 26,9 % 43 753 voix

Haute-Saône : 31,36% avec 19 249 voix

En Franche-Comté, Marine Le Pen recueille au total 165 747 voix soit 25,70 % des suffrages.

Ces résultats nécessitent un rappel des élections présidentielles significatives pour le Front National en Franche-Comté : 2002 et 2012

Résultats du premier tour de 2002 :

Lionel Jospin éliminé, Jean-Marie Le Pen qualifié : c’est le choc le 21 avril 2002. La Franche-Comté est l’une des régions de France qui vote le plus pour le leader d’extrême-droite.

Jean-Marie Le Pen, candidat du Front National, arrive en tête dans les 4 départements de Franche-Comté
La région lui accorde 20 % des suffrages et 114 372 voix.

Dans le détail des départements, voici les scores : le Doubs : 19 % (avec 46 988 voix), le Jura : 18, 3 %  (avec 24 133 voix), la Haute-Saône 22, 3 % (avec 28 416 voix) et il réalise son meilleur score dans le Territoire de Belfort avec 22,5 % des suffrages.

Résultats du premier tour de la présidentielle de 2012 :

C’est la première fois que Marine Le Pen, nouvelle présidente du FN, se présente à l’élection présidentielle. Même si elle ne se qualifie pas pour le second tour, (les finalistes sont François Hollande, PS, et Nicolas Sarkozy, UMP) elle réalise des scores impressionnants, bien supérieurs à ceux de son père 10 ans plus tôt. Dans le Doubs, elle totalise 19 % des suffrages (55 921 voix) ; 20,4 % dans le Jura (31 458 voix) ; et presque 24 % dans le Territoire de Belfort (17 786 voix) et plus de 25 % en Haute-Saône (36 807 voix).

Au total, la candidate frontiste, Marine Le Pen recueille 141 972 voix et donc 21,29 % des suffrages, soit 27 600 voix de plus qu’en 2002 et 1,30 point supplémentaire.

Comparaison des scrutins présidentiels :

Entre 2012 et 2017, hier, Marine Le Pen a gagné 10 714 voix dans le Doubs ; 4652 dans le Jura ; 6946 en Haute-Saône et 1463 dans le Territoire. Au total, sur l’ensemble de la région, en 5 ans : + 23 775 voix. Elle augmente ses pourcentages : de 4 points dans le Doubs ; 3 dans le Jura et le Territoire de Belfort et de 6 points en Haute-Saône.

En Franche-Comté, de 2002 à 2017, soit en 15 ans, le FN est passé de 114 372 voix et 20 % des suffrages à 165 747 voix et 25,70 % des suffrages. Il a augmenté son nombre de voix de 45 % entre 2002 et 2017.

Et les législatives ?

Le Front National réussit d’excellents scores dans le nord Franche-Comté : Pays de Montbéliard, Territoire de Belfort et ouest de la Haute-Saône. Il est donc en position de force pour les législatives des 11 et 18 juin prochains.

A surveiller de près les circonscriptions suivantes : les deux du Pays de Montbéliard ( surtout la 4ème, celle où Sophie Montel FN a failli être élue en janvier 2015 dans une élection partielle face au socialiste Frédéric Barbier. Marine Le Pen y réalise 31,48 % hier soir)), les deux du Territoire de Belfort et la seconde de Haute-Saône (32,94 % pour le FN hier soir)

Reportage hier soir au QG du FN près de Besançon :



Ambiance QG FN Besançon