lundi 10 avril 2017

Loire-Atlantique : une permanence du FN vandalisée avant son ouverture

Flamme 3

Cette permanence du Front National devait ouvrir ses portes à la fin du mois d'avril, à Loireauxence, à un peu plus de 50km à l'est de Nantes. Mais le lieu a été vandalisé dans la nuit du dimanche 9 avril, indique ce lundi la gendarmerie. "La permanence a été taguée dans la nuit de dimanche à lundi. Il y a eu des jets de peinture, des bris de matériel et des bureaux ont été retournés", a déclaré la compagnie de gendarmerie d'Ancenis, qui est chargée de l'enquête

Dans un communiqué, trois conseillers régionaux FN des Pays de la Loire ont incriminé "des minorités anarchistes", indiquant qu'ils porteraient plainte. "Nous dénonçons surtout que le drapeau français, symbole de notre appartenance commune à la nation, ait été souillé et dégradé, ce qui en dit long sur le caractère politique de cette agression. Le Front National dénonce cette violence des milices d'ultra-gauche", ont-ils ajouté.

Ce n'est pas la première fois qu'une permanence du parti de Marine Le Pen est prise pour cible. En 2013, c'est dans le 13ème arrondissement de Paris que de l'essence avait été répandue dans la boîte aux lettres du lieu, où se trouvait trois papiers avec l'inscription des noms des trois enfants de la présidente du FN

En Normandie, le local de la ville de Caen a quant à lui été vandalisé 5 fois depuis son ouverture, en septembre 2015.

Par Léa Stassinet le 10/04/2017

RTL