dimanche 9 avril 2017

Vel d'hiv: nouvelle tentative de discréditation envers Marine

Marine voeux presse 2017

Mais que ne dirais pas la presse pour tenter une nouvelle fois de discréditer la présidente du Front National, surtout à quinze jours du scrutin présidentiel ?

Interrogée sur sur France 3 de l'implication de notre pays dans la rafle du Velodrôme d'Hiver, Marine Le Pen a répliquée "s'il y a des responsables, c'est ceux qui étaient au pouvoir à l'époque, ce n'est pas la  France. Ce n'est pas la France".

C'est une réponse de bon sens. Effectivement les responsables de l'époque savaient parfaitement ce qui arriverait aux plus de 13 000 personnes parquées dans le stade parisien en juillet 1942.

Ce n'est pas la France, mais bel est bien les responsables en place durant cette terrible période qui sont en cause.

Je ne vois aucune polémique dans les propos de notre présidente.

GS