mercredi 24 mai 2017

A Paris, porte de La Chapelle, on cache les clandestins le temps d’une visite officielle

WDSJ RTL

Communiqué de Presse de Wallerand de Saint Just, Secrétaire départemental de la fédération du Front national de Paris du 24/05/2017

« Nous nous sommes félicités que le passage des membres de la commission d’évaluation du Comité International Olympique à Paris, ait permis de mobiliser la force publique » (Gérald Briant, adjoint PCF du XVIIIe). « On a bien heureusement pu faire en sorte que le secteur de la porte de La Chapelle, soit plus présentable (sic)» (Daniel Vaillant, député PS). Autant de citations révélées par le journal Le Parisien du 24 mai.

Afin de présenter un village Potemkine au CIO, il a tout simplement été décidé de loger aux frais du contribuable 1609 clandestins installés dans les campements sauvages du quartierde La Chapelle. Une fois le CIO passé, gageons que les femmes continueront d’être harcelées nuit et jour et de vivre dans la peur, que les trafics et la délinquance qui pullulent autour des « réfugiés » continueront de prospérer, et que le quartier redeviendra le cauchemar qu’il est actuellement pour ses habitants.

Le Front National dénonce le cynisme de la gauche parisienne, consciente du mal qu’elle inflige aux riverains au point de mettre la poussière sous le tapis le temps d’une visite officielle

Seuls les candidats du Front National proposent une politique qui permettra de rendre sa dignité au quartier de La Chapelle, et non de le rendre « présentable » provisoirement : le contrôle de nos frontières et l’expulsion de tout étranger en situation irrégulière sur le sol de la République.
Front National