jeudi 4 mai 2017

La clause "Molière" est illégal !

Cazeneuve grimace

Le gouvernement de Bernard Cazeneuve bouge encore... il produit encore quelques textes, fait de la paperasse...
 
Mais parmi cette dernière, il y a une circulaire ministérielle adressée aux préfets en date du 27 avril qui attire l'attention, cette dernière montre à quel point l'intérêt des ouvriers Français est mis en charpie par ceux qui, socialistes théoriquement, sont censés les défendre un peu. Le gouvernement vient en effet de pondre un texte pour interdire la fameuse clause "Molière", adoptée par plusieurs régions et qui vise à s'assurer que les entreprises qui souhaitent  participer à un appel d'offre public emploient des personnes sachant notre langue.

Apparemment c'est illégal parce que contraire au droit européen sur les travailleurs détachés...

Donc parler français en France est désormais interdit !

Il est grand temps de redescendre sur terre !

Comme je l'écrivais ce matin au sujet du débat télévisé d'hier soir, avec le gouvernement actuel et si, par malheur, M. Macron, l'héritier politique de François Hollande, se trouve être élu, le sien, le "tout Europe" sera décuplé et le mot souveraineté- dont il n'est déjà plus vraiment questiondisparaîtra de notre dictionnaire. Nous serons alors bel et bien l'une des 27 provinces de l'UE et le président de la République ne sera plus qu'un gouverneur parmi les autres.

La circulaire sur la clause Molière est en la preuve.

GS