lundi 1 mai 2017

Le communautarisme politique arrive dans le Jura

Communautarisme

Petite illustration locale du communautarisme dénoncée depuis des années par le Front National : A l'occasion des élections législatives qui se tiendront les 11 et 18 juin prochains, les électrices et électeurs de notre département auront la possibilité de voter pour trois représentants du Parti Egalité Justice (PEJ). Qu'est-ce donc que cette nouvelle formation politique qui se présente dans le Jura ?

Présidé par Sakir Colak le Parti Egalité Justice (PEJ), créé en 2015 est un parti regroupant des personnes en grande majorité d'origine turques et a des liens étroits avec le Cojep (Conseil de la jeunesse pluriculturelle) un mouvement fondé il y a 30 ans par l’Association des Jeunes Turcs de Belfort.

"La France plus forte avec sa diversité" était le slogan utilisé lors des élections départementales d'il y a deux années par le PEJ qui présentait des candidats dans dix cantons de l’Est de la Francesix en Franche-Comté (Territoire-de-Belfort et Doubs) et quatre en Alsace.

Ce parti communautariste pro-turc (tendance AKP) a pour projet de refonder entièrement le principe de laïcité à la française par l'abolition de la loi de 2004 sur l’interdiction du port du voile à l’école, une loi  que le parti juge "liberticide et "anticonstitutionnelle", l'autorisation des menus halals dans les cantines scolaires, l'instauration de la fête de l’Aïd-el-kébir comme jour férié, l'abolition de la loi Taubira (mais manifestement pas vraiment pour les mêmes raisons que nous !) , la reconnaissance de " l’apport de l’immigration musulmane dans la reconstruction de la France d’après-guerre ", etc.

Sur le plan international ce parti communautariste musulman est bien entendu favorable à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne...

Il sera présent sur les trois crirconscriptions du Jura :

- Jean-Paul Ecard aura donc à affronter sur la première Ramazan Ipek de Courlaoux qui représente le PEJ dans le Jura.

- Nathalie Desseigne dans la seconde circonscription du Jura aura face à elle Larbi Laabid de Lons-le-Saunier.

- Stéphane Montrelay aura quant à lui à se partager les suffrages des jurassiens de la troisième circonscription Ali Kurt un ouvrier de Perrigny.

Bonjour le communautarisme !

GS