vendredi 19 mai 2017

Les nôtres avant les autres !

Parlement UE Strasbourg


Communiqué d'Edouard Ferrand, Chef de la délégation FN-RBM au Parlement européen du 18/05/2017

Si cette session plénière était largement vide de contenu, elle a offert un symbole parlant quant aux préoccupations des différentes forces politiques. À l’invitation de Marie-Christine Arnautu, nous avons tenu une conférence sur la maltraitance des enfants. Enjeu crucial pour l’avenir de notre société, cette maltraitance fait son lit sur la destruction de la famille, l’hyper-sexualisation, la perte d’autorité à tous les niveaux. La lutte contre ces maux terribles est une préoccupation de tous les instants de la délégation Front National qui fait de la défense de ses compatriotes les plus fragiles, l’aiguillon de sa politique.

Nos adversaires quant à eux, se sont penchés une fois de plus sur le sort des migrants. Face au refus de certains États d’accepter la « relocalisation » (ou à plus proprement parler « l’implantation »), ils n’hésitent plus à recourir à l’intimidation. La Commission européenne a notamment brandi la menace de procédures d’infraction en cas de non-coopération de la Pologne ou de la Hongrie. Étrange conception de la politique où le sort des étrangers prévaut sur celui de ses concitoyens.
 
Après avoir patiemment sapé les fondations de notre société, ils organisent aujourd’hui la disparition de notre civilisation. Gardons bien à l’esprit que nous seuls pouvons encore les en empêcher.

FN-ENL