mardi 2 mai 2017

Quand on a rien à dire..

Presse en ligne

Quand il y a pas grand chose à dire sur le programme de Marine Le Pen sinon les sempiternels retours aux "années sombres" de l'occupation allemande du XXème siècle -un créneau bien pratique !- les médias se ruent comme des pies sur un objet brillant sur la moindre proie qui surgit à l'horizon on le voit ce matin avec l'accusation faite en Une de toute la presse de plagiat d'un discours de l'ex-candidat de la "droite et du centre",François Fillon hier à Villepinte.

Sauf que, c'est assez embêtant pour ceux qui pensaient là pouvoir déstabiliser à peu de frais le camp patriote, le plagiat est parfaitement assumé, notamment par le directeur du FNJ Gaëtan Dussausaye qui, interrogé sur Cnews, a évoqué un "clin d'oeil que nous assumons parfaitement", "Très clairement, on ne lui a pas demandé son avis. On fait de la politique sérieusement, mais on peut aussi lancer des clins d'oeil comme cela. Et il se trouve que le coeur du sujet est quand même très intéressant".

Et puis Georges Clemenceau ou encore André Malraux appartiennent-ils aux seuls Républicains (le parti créé par Nicolas Sarkozy sur les ruines de l'UMP de Chirac et Juppé) ?

GS