samedi 27 mai 2017

Seine-et-Marne : déferlement de violences à l’île de loisirs de Vaires-Torcy

Police patrouille à Paris

Plusieurs plaintes devaient être déposées ce lundi après la violente agression dont ont été victimes les vigiles de l’île de loisirs vendredi soir par une vingtaine d’individus armés.

Barres à mine, bâtons cloutés, battes de base-ball, bombes lacrymogènes, il y avait même deux armes de poing… C’est une agression d’une inexplicable violence dont dix agents de sécurité de l’île de loisirs de Vaires-Torcy en Seine-et-Marne ont été victimes, ce vendredi en fin de journée, vers 19 heures. La raison ? Le refus de certains de s’acquitter du droit d’entrée de 5 €.

Sous les yeux de nombreuses familles

La scène a eu lieu sous les yeux de nombreuses familles qui n’avaient pas encore quitté les lieux. Une vingtaine de jeunes hommes, dont quelques-uns étaient cagoulés ou casqués, se sont déchaînés sur les agents seulement équipés de… talkie-walkies. « L’un de nos collègues a été frappé par quatre personnes en même temps. Il a perdu connaissance, il saignait à l’oreille », raconte l’un d’eux, blessé sur le haut du crâne. Ce père de famille a vingt ans de métier, il a l’habitude des altercations. Mais il n’avait jamais subi une telle agression, dans un lieu où parents et enfants viennent se détendre, s’amuser et profiter du plan d’eau.

Une vingtaine d'assaillants

A ses côtés, le responsable de la sécurité du site, gérant de la société Dita Sécurité privée, raconte d’une voix très calme l’enchaînement d’incidents qui a mené à l’agression : « Un jeune homme est venu pendant la semaine et a mal parlé à la personne de l’accueil. Je suis venu temporiser ». Mais les choses n’en sont pas restées là. Vendredi, les agents de sécurité ont dû intervenir deux fois sur des intrusions frauduleuses : à chaque fois, ce même jeune était présent. Très énervé, il a menacé de revenir. Ce qu’il a fait vers 19 heures, en se postant, bravache, en haut de la butte de terre herbeuse surplombant la base. Les agents de sécurité, alertés, sont arrivés en bas et une vingtaine d’assaillants ont alors surgi de derrière la colline, dévalant la pente dans leur direction, avant de les gazer et de les passer à tabac. Les victimes, passées par les urgences, ont été blessées à la tête, au visage, aux jambes ou encore dans le dos.

Ce samedi après-midi, un commandant de police est venu rassurer le personnel de la base. Par ailleurs, le vice-président LR du conseil régional chargé de la jeunesse, des sports et de la vie associative, Patrick Karam, s’est rendu sur place pour rencontrer le directeur et les agents. « La région, qui gère le site, va déposer plainte, tout comme les agents. J’ai alerté le préfet. Je réclame un déploiement de forces de l’ordre autour des bases de loisirs comme cela se fait durant l’été, le long des côtes ». Et l’élu de rappeler que la région a investi 1 400 000 € en 2016 pour la sécurité des douze îles de loisirs qu’elle gère et tout autant en 2017.

Ce samedi, l’île de loisirs de Vaires-Torcy, restée ouverte malgré l’agression, a continué à attirer la foule des baigneurs en quête de soleil et de détente.

Par Guénaèle Calant le 27/05/2017

Le Parisien