vendredi 9 juin 2017

De Londres à Paris : quand l'islamisme sera-t-il vraiment combattu ?

Bay affiche régionales 2015

Éditorial de Nicolas Bay, SG du Front National du 09/06/2017

Mois après mois, semaine après semaine, la liste des attentats islamistes frappant l’Europe ne cesse de s’allonger. Et avec elle, celle des victimes... Le profil des terroristes est toujours le même : immigré (ou issu de l'immigration), inféodé à l’État islamique et habité d’une haine profonde de notre civilisation et de notre identité. Et, le plus souvent, ces terroristes ont bénéficié du laxisme judiciaire autant que du laxisme migratoire.

Et ce cauchemar risque de continuer. Les mesures annoncées par le nouveau Président de la République, telles que la création d’une « Task Force », instrument de communication qui relève davantage du gadget que de l’action opérationnelle, et le gouvernement d’Edouard Philippe sont bien loin d’être à la hauteur des enjeux. Leur soumission aux grands dogmes de l’Union Européenne sur la libre circulation des biens et des personnes les amène à écarter tout véritable contrôle aux frontières, mesure pourtant indispensable pour empêcher d’éventuels terroristes de pénétrer sur le territoire national.

Face à l’inertie d’un pouvoir qui se contente de dire qu’il faut être « vigilant » et non combattif, nous serons à l’Assemblée nationale les défenseurs de la sécurité nationale. Le temps ne doit plus être aux faux-semblants et aux déclarations pompeuses, mais bien à une action forte et déterminée pour combattre la barbarie islamiste. Les fichés S étrangers doivent être expulsées, les différentes branches de l'islamisme (salafisme, Frères musulmans…) éradiquées de notre territoire, les mosquées radicales fermées.

Voter dimanche pour un candidat Front National, c’est s’assurer une opposition implacable aux tergiversations d’une classe politique largement responsable de la guerre intérieure qui nous est menée !

Votez pour défendre la France et protéger les Français.

Front National