vendredi 30 juin 2017

Le nouveau président de Terra Nova est un ancien banquier pro-Macron

Macron LRPS

Le Franco-Béninois Lionel Zinsou, 62 ans, a été élu président du think tank progressiste Terra Nova, longtemps considérée comme la boîte à idées du Parti socialiste. Il remplace ainsi François Chérèque, l’ancien patron du syndicat CFDT, décédé en janvier.

Cet ancien premier ministre du Bénin etcandidat à la présidentielle du pays il y a un an, passé par lelycée Louis-le-Grand, l’École normale supérieure, Sciences-Po et la London School of Economics, a été la plume de l’ancien premier ministre socialiste, Laurent Fabius, dans les années 80, professeur à l’ENA, économiste chezBNP Paribas et dirigeant chez Danone.

Il a croisé Macron chez Rothschild

Puis, en 1997, il embrasse une carrière de banquier d’affaires chez Rothschild avant de rejoindre le fonds d’investissement européen PAI Partners en 2008, dont il prend la tête un an plus tard. J’ai servi un gouvernement socialiste en France, j’ai des engagements de gauche. J’ai créé une fondation au Bénin, et donc je n’ai pas trop l’image du capitaliste assoiffé de sang. Cela brouille un peu les cartes, déclarait-il dans une interview à l’Afrique des idées.

Proche d’Emmanuel Macron qu'il a côtoyé lors de son passage chez Rothschild, il est aussi membre de nombreux cercles de réflexion, dont le Siècle et l'Institut Montaigne, et a siégé près de dix ans au Conseil de surveillance du journal Libération. “En Europe comme en Afrique, et indissociablement, j'ai toujours considéré comme essentiel de participer au débat public au sein des forces progressistes, a expliqué Lionel Zinsou dans un communiqué.

Le 30/06/2017

Valeurs actuelles