vendredi 30 juin 2017

Les pendules à l'heure

Pendule

La présidente du Front National Marine Le Pen vient donc de remettre les pendules à l'heure.

Les médias informent que Nicolas Bay, Secrétaire général a en effet adressé un mail aux Conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté indiquant qu'il prenait des mesures de suspension du mouvement envers les conseillers régionaux Julien Acard et Antoine Chudzik "En raison de leur comportement inacceptable lors de la campagne des élections législatives et de leurs propos très hostiles à la direction du mouvement".

Nicolas Bay poursuit, toujours selon les journaux : "Mme Montel ne tient cependant aucun compte de cette situation et continue de leur accorder sa confiance et de les laisser agir et intervenir librement au nom du groupe", et d'annoncer la création d'un nouveau groupe Front National lequel ne serait plus présidé par Sophie Montel.

Le mouvement a également demandé le retrait de Pascal Gannat, président du groupe FN en Pays-de-la -Loire qui s'était escarmouché avec la vice-présidente de l'association présidée par Florian Philippot.

Personnellement, je pense que s'il faut refonder le FN afin de rassembler en son sein l'ensemble des 11 millions d'électeurs qui ont choisis de glisser le bulletin Marine Le Pen dans l'urne, il n'est pas imaginable de voir se diluer ses fondamentaux en ce qui concerne aussi bien l'immigration, les questions identitaires, l'islam radical, le communautarisme, la laïcité, la souveraineté et les questions de société telles que celles concernant la PMA et la GPA (véritables dangers pour moi), il y a des instances pour cela.

J'écrivais le 23 juin dernier au sujet de la sortie de Sophie Montel sur notre vision du problème migratoire "le mouvement va mettre en place un Congrès au début de l'année prochaine. Ce sera le moment de s'affirmer partisan d'une refonte en profondeur ou pas."

C'est toujours d'actualité.

GS