vendredi 9 juin 2017

MoDem : le parquet de Paris ouvre une enquête préliminaire sur les soupçons d'emplois fictifs

palais-de-justice-

Le parquet de Paris a annoncé, vendredi 9 juin, l'ouverture d'une enquête préliminaire après le signalement à la justice par un ex-collaborateur du Mouvement démocrate (MoDem) sur la réalité de son emploi comme assistant parlementaire auprès de l'ancien eurodéputé Jean-Luc Bennahmias. Les investigations de cette enquête préliminaire, ouverte pour "abus de confiance et recel de ce délit", a été confiée à l'Office anticorruption de la police judiciaire, a précisé le parquet

Elle va s'attacher à examiner le cas d'autres employés du parti centriste qui auraient également été rémunérés en qualité d'assistants parlementaires d'eurodéputés, après des informations de presse parues à ce sujet. France Info, Le Point et Le Parisien avaient évoqué un courrier de dénonciation assorti de documents qui accréditaient cette thèse. Un assistant parlementaire de Jean-Luc Bennahmias, lorsqu'il était député européen, aurait été rémunéré comme tel alors qu'il travaillait en réalité pour le seul compte du parti, à Paris.


Pour Jean-Luc Bennahmias, "on essaie de viser" François Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard, les trois membres du MoDem entrés au gouvernement. De son côté, le parti centriste assure avoir "respecté toutes les règles et toutes les obligations d'un employeur".

Par Clarisse Martin le 09/06/2017

RTL