mercredi 19 juillet 2017

La réponse cinglante de Macron à Laurence Haïm qui voulait devenir ambassadrice

Haïm

L'aventure en politique de Laurence Haïm n'aura duré que quelques mois.

Arrivée dans l'équipe En Marche! comme porte-parole en janvier dernier,l'ancienne journaliste du groupe Canal a annoncé, le 12 juillet dernier qu'elle quittait ses fonctions. Trois jours plus tard, on apprenait qu'elle rejoignait David Axelrod, ex-conseiller et stratégiste de Barack Obama, qui l'a recrutée pour intégrer "le groupe d'automne" de l'institut d'études politiques de l'université de Chicago (Illinois).

Avant de repartir aux États-Unis où elle a travaillé comme correspondante pendant plus de vingt ans, Laurence Haïm s'est exprimée dans les colonnes du JDD, évoquant le "sans-faute absolu" d'Emmanuel Macron et son "désir absolu de renouveau" en politique internationale. Mais l'ex-journaliste affirme également : "Il y a aussi des choses que je n'aime pas, mais je les garde pour moi".

Un épisode, rapporté par le Canard enchaîné, survenu il y a quelques semaines pourrait expliquer cette confession. Laurence Haïm aurait en effet demandé à l'Élysée un poste d'ambassadrice pour services rendus, selon le journal. Réponse d'Emmanuel Macron : "Non mais je rêve ! Et puis quoi encore".

De quoi donner des envies d'ailleurs à l'ancienne porte-parole.

Par Eléanor Douet le 19/07/2017

RTL