jeudi 27 juillet 2017

Les États généraux de l'alimentation aborderont-ils les vrais problèmes ?

Fruits et légumes

Communiqué de Presse du Collectif Nouvelle Ecologie du 27/07/2017

L’ouverture, ces derniers jours, des Etats généraux de l’alimentation, se veut la réalisation d’une des promesses électorales du candidat Emmanuel Macron. Ceux-ci se dérouleront jusqu’en Novembre, mais, d’ores et déjà, force est de constater qu’ils ne répondront probablement pas aux grand enjeux que sont le sauvetage de notre agriculture, le développement avec l’aide d’un Etat stratège de l’agriculture la plus respectueuse possible de notre environnement et la qualité sanitaire des aliments que nous consommons.

Les Français ordinaires — particuliers, associatifs — bref, « soixante millions de consommateurs » voudraient bien se saisir des sujets structurants de l’alimentation, pour en améliorer la qualité et le coût, le tout, au service d’un emploi relocalisé et du respect de notre environnement. Pour autant, la première phase de consultation de ces Etats généraux se déroulera sans eux, ce que déplorent d’ailleurs différents acteurs, comme France nature environnement, et les syndicats agricoles minoritaires.
Il est par ailleurs à craindre que les débats se restreignent à un tête-à-tête entre distributeurs et producteurs, sur les seules questions des coûts de production et de vente.

Or, il n’y aura pas de prix rémunérateurs ni d’amélioration écologique à grande échelle de notre agriculture sans changement réel de cadre. La politique de libre-échange avec tous les pays du monde menée par l’Union Européenne, la mise en concurrence comme seul horizon, le cadre européen et technocratique de la Politique Agricole Commune sont responsables du déclin de notre agriculture et nous empêchent de passer à une agriculture respectueuse de notre environnement.

Le Front National demande que soit mise en place une Politique Agricole Française remplaçant la PAC. Nous pourrons alors protéger nos agriculteurs et définir des politiques sur le long terme afin d’atteindre l’ensemble des objectifs fixés: qualité de l’alimentation, sauvegarde de nos agriculteurs, respect de l’environnement.

Collectif Nouvelle Ecologie