dimanche 29 avril 2018

Des artistes organisent une manifestation contre Emmanuel Macron


Vendredi 27 avril, une cinquante d’artistes et d’intellectuels, dont Didier PorteJuliette, Romane BohringerÉric Fassin, ont appelé dans les colonnes de Libération et sur le site Regards à se mobiliser le 5 mai prochain contre la politique « libérale et autoritaire » d'Emmanuel Macron.

Mettre à mal «une politique au service des puissants»

« Voilà bientôt un an qu’un nouveau président a été élu à la tête de l’Etat. Depuis, une fois de plus, les inégalités sociales et territoriales s’aiguisent, les services publics et les biens communs sont attaqués. Les libertés publiques et le droit d’asile sont menacés, la démocratie vacille. La colère s’exprime de toute part », écrivent les auteurs de la tribune co-dirigée par la députée LFI Clémentine Autain.

« Le 4 avril, près de 2 000 citoyens, syndicalistes, étudiants, cheminots, élus, intellectuels, étaient réunis à la Bourse du travail à Paris », ajoutent les signataires du texte. « Cette marche ne doit pas être celle d’une personnalité, d’un mouvement politique ou d’un syndicat. Elle sera, tout simplement, l’occasion pour toutes et tous d’exprimer le refus de la politique libérale et autoritaire d’Emmanuel Macron. (…) Nous nous associons donc, nous artistes et intellectuels, pour faire du 5 mai 2018 une étape décisive, afin que soit mise à mal une politique au service des puissants et de l’argent. Le nombre sera notre force », concluent-ils.

Le 28/04/2018


Note BYR : De fait, il est question là de la Marche des cocus, car il y a un an, ces mêmes personnes défilaient face à la menace de "l'extrème-droiiittteeee"...