jeudi 17 mai 2018

Des agents de l'ONF se mettent en grève contre "l'industrialisation" de la forêt publique


La contestation prend racine à l'ONF. Des agents de l'Office national des forêts se sont mis en grève, jeudi 17 mai, et ont prévu de manifester dans plusieurs villes pour protester contre une privatisation rampante, selon eux, de l'ONF. Ils dénoncent l'"industrialisation" de la forêt publique française qui est en train de devenir une "usine à bois", selon des sources syndicales.

Les agents, de statuts privé et public, ont choisi de manifester à ToulouseNancy, Mâcon, Avignon et Le Mans dès le milieu de matinée. L'intersyndicale accuse la direction de prétexter, "comme à la SNCF", un "déficit creusé par des décisions gouvernementales" pour remettre en cause le statut d'établissement public de l'ONF. Elle estime également que la direction "tente de faire passer en force une convention collective qui revoit à la baisse les rémunérations de nombreux salariés".

"L'orientation est clairement prise de remplacer les fonctionnaires par des salariés de droit privé", a estimé Philippe Canal, secrétaire général du Snupfen-Solidaires. Selon lui, les fonctionnaires, qui représentent aujourd'hui 6 000 personnes à l'ONF sur 10 000, pourraient rapidement devenir minoritaires.

Le 17/05/2018