jeudi 10 mai 2018

Les jeunes frontistes vont se rebaptiser "Génération Nation"


Le Front National n'est pas le seul à changer de nom. Les jeunes frontistes ont aussi décidé de se rebaptiserExit le Front National de la Jeunesse (FNJ) et voici "Génération Nation". Selon les informations du Figaro, l'organisation du mouvement devrait être revue en "mettant l'accent sur la formation de ses militants et sur une communication plus 'incisive'". 

Le directeur national de "Génération Nation", Jordan Bardella indique au journal que "Marine Le Pen (lui) a demandé de refaire du FNJ une véritable école des cadre. Dans la continuité des transformations qu'est en train d'opérer le Front national, nous devons nous ouvrir, être plus dynamique et rendre nos actions plus visibles".

Le changement de nom du FNJ est symbolique. En effet, cette appellation date de 45 ans. Quant au nouveau nom, il s'agit d'une "dénomination déjà utilisée par le mouvement lors des européennes en 2014, qui ne va pas sans rappeler l'association par laquelle Marine Le Pen a préparé son accession à la tête du parti : Générations Le Pen", rappelle Le Figaro

Génération Nation fait-il référence à Génération identitaire ? Il s'agit d'un mouvement fondé en 2012, qui veut "redéfinir l'appartenance à la Nation en fonction d'un critère ethno-culturel", expliquait Jean-Yves Camus, directeur de l'Observatoire des radicalités politiques au micro de RTLIls ne souhaitent pas que viennent en France  des gens qui ne sont pas d'origine européenne". Mais Jordan Bardella assure que "Génération Nation est là pour former des militants comme les futurs cadres du parti. Nous ne sommes pas sur le même terrain que Génération identitaire".

Par Marie-Pierre Haddad le 10/05/2018